Le Perfectionnisme (philosophique)
Accueil du site > Au jour le jour > Petite américanologie du jour

Petite américanologie du jour

vendredi 2 juillet 2010

A lire dans Le Monde des Livres de ce vendredi 2 Juillet 2010 : Florian Michel analyse la réception des œuvres Jacques Maritain et d’Etienne Gilson de l’autre côté de l’Atlantique. Si la philosophie catholique française a quelque peine à partir à la conquête de l’Amérique, en retour (toujours dans le Monde des Livres...) et cela depuis Condorcet (1743-1794) la constitution de Pennsylvanie de 1786 n’aura pas manqué de susciter les plus grands espoirs d’une influence de la révolution d’Amérique sur l’Europe (comme le titrait un opuscule de Condorcet).

On a là en raccourci peut-être tout le motif des nouvelles manières d’approcher la philosophie américaine et de l’intérêt qu’il y aurait à s’y intéresser en terme de transferts (certains échouent, certains réussissent, d’autres encore ne cessent pas de nous hanter)

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0