Le Perfectionnisme (philosophique)

Erreurs de traduction

vendredi 1er mai 2015, par JohnDoe

Dans in quest of the ordinary - being odd, getting even, the University of Chicago Press, 1988, p 117, Stanley Cavell écrit :

So the question Emerson’s theory of reading and writing is designed to answer is not “What does a text mean ?” (and one may accordingly not call it a theory of interpretation) but rather “How is it that a text we care about in a certain way (expressed perhaps as our being drawn to read it with the obedience that masters) invariably says more than its writer knows, so that writers and readers write and read beyond themselves ?” This might be summarized as “What does a text know ?” or, in Emerson’s term, “What is the genius of the text ?”
Here I note what strikes me as congenial and fruitful conjunction with what I feel I have undestood so far as the practices of Derrida and of Lacan. Others may my conjunction with these practices uncongenial if, for example, they take it to imply taht what I termed the genius of the text, perhaps I should say its engendering, is fatal to or incompatible with the idea of an author and of an author’s intention.

Dans sa traduction française (Descartes, Emerson, Poe - Ethique, Littérature et Vie humaine - PUF - 2006), nous trouvons le 2eme § traduit ainsi :

Ici, je note ce qui me frappe comme un lien intime et fructueux avec ce que je crois avoir compris, jusqu’ici, des pratiques de Derrida et de Lacan. D’autres pourront trouver que le lien que j’établis ici est loin d’être congénital, si, par exemple, ils pensent qu’il implique que ce que j’appelle le génie d’un texte, peut-être devrais-je dire sa capacité créatrice, est fatale à (ou incompatible avec) l’idée d’auteur, et celle d’intention d’un auteur.

Ce qu’interroge Cavell c’est ensemble la génialité et la socialité de l’approche de Derrida (et Lacan). Il a commencé dans le premier paragraphe par dire que la question du texte était pour lui celle de son génie ("what is the genius of a text ?"). Comment le texte "fonctionne", plutôt que celle de son "vouloir-dire" : perspective qui le met en affinité (congenial) avec celle de Derrida (et de Lacan). Stanley Cavell joue sur le mot con-genial où l’on entend ce génie du texte, qu’il partagerait avec (con-) avec eux. Donc congenial désigne en premier lieu une certaine socialité, un rapprochement par sympathie (voire car, c’est aussi le sens de congenial, une forme d’urbanité) sur un front commun.

Mais un hiatus se glisse entre cette Socialité qui doit être en même temps pour Cavell une Génialité (et qui prend son inspiration chez Emerson) dès lors que Derrida (avec Lacan) tire ce génie du texte, hors de toute problématique du "vouloir-dire", du coté d’une disparition de l’auteur et de son intention (Cavell conjoint les thèses d’une mort de l’auteur avec celle d’une intention fallacy,à donc la fois la critique de la french theory et d’une critique littéraire anglo-américaine [1]).

Cavell, lorsqu’il lit un texte, accompagne ce mouvement par lequel l’auteur, selon lui, parle, écrit, pense "au-delà de lui-même" mais il n’entend pas pour autant sacrifier à un quelconque inconscient machinique (une expression lacano-derridéenne qu’on trouve dans une conférence de Derrida) : le rapprochement devient un-con-genial. On ne peut mieux dire l’affinité distante et la rupture : ce dont se joue et se distancie Cavell en écrivant uncongenial à la place de congenial, c’est d’une Socialité qui ne rimerait plus avec une Génialité. Rien à voir avec congénital. C’est l’attraction de engendering qui égare le traducteur. Cet engendering, renvoie à l’image d’un mutuel engendrement du lecteur et du lecteur, que Cavell repère comme la matrice (romantique) de l’écriture d’Emerson.

Notes

[1] Ces quelques lignes sont donc à mettre en relation avec, ce qu’il écrit dans une Amérique encore inapprochable : "L’usage, que je fais de ‘’socialité’’ vise à problématiser l’idée du ’’public’’ d’une œuvre, à suggérer que, d’une manière peut-être plus définitive que partout ailleurs dans l’écriture romantique, la quête du public est exactement aussi problématique que celle de l’expression : ce n’est pas un ensemble donné (assemblée ou classe) d’auditeurs ou de lecteurs qui est recherché, fantasmé. Le terme de ’’génialité’’ vise à problématiser l’idée de l’’’intention’’ d’une œuvre, d’un auteur qui met le lecteur dans sa confidence ; auteur et lecteur seront en communauté d’esprit s’ils sont congénères, engendrés ensemble, l’un par l’autre. Cet engendrement est la tâche que se donne l’essai d’Emerson Experience, et c’est donc une image du genre auquel appartient l’essai émersonien, de la manière dont celui-ci conçoit la réalisation de son travail."

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0